Engrais organique

Substance d’origine animale ou végétale contenant un ou plusieurs éléments fertilisants, assez lentement accessibles à la plante (p. ex. arêtes de poisson, poudre d’os, sang séché, corne, tourteaux, fumier, crottin de cheval, guano, marc de café, déchets industriels d’origine animale, etc...). Ces produits sont séchés, torréfiés, réduits en poudre ou en granulés. Ils sont d’usage moins risqué que les engrais chimiques.

L’engrais organique agit principalement sur la composante chimique de la fertilité (à la différence de l’amendement organique) et participe également à l’entretien de la vie microbienne du sol.