Le premier site
francophone
du bonsaï et
des arts associés

background speedbar
Nouvel utilisateur ?Inscrivez-vous !

x
imprimer

Wisteria floribunda

AVERTISSEMENT :

Les indications fournies sur cette fiche le sont à titre indicatif et sont susceptibles de modifications ultérieures liées à l’évolution des connaissances. Vous devez "adapter" nos conseils en tenant compte de votre localisation géographique et de votre expérience.

Si vous constatez une anomalie ou une erreur, n’hésitez pas à contacter l’équipe des rédacteurs.


Généralités

Famille : Fabaceae

Genre : Wisteria

Espèce : Wisteria floribunda

Nom commun : Glycine


Observations générales

Certains ont du mal à faire fleurir leurs glycines. Il est essentiel d’arroser abondamment en Juillet-Août, période de début de formation des boutons floraux, et de soigner spécialement les fertilisations entre fin d’été et automne (engrais riche en phosphore et potasse).


Zone climatique

USDA 8 à 9 de préférence. Peut supporter des climats légèrement plus rigoureux en exposition protégée.


Obtention

Semis : Le semis se fait assez facilement. Faites tremper les graines dans de l’eau pendant quelques jours et ensuite semez dans une caissette constituée d’un mélange drainant. Il faut recouvrir la caissette d’un morceau de verre afin que la chaleur et l’humidité reste et placer la caissette a l’extérieur dans un endroit ombragé. Au bout d’une quinzaine de jours, on verra l’apparition des nouvelles plantes. Au bout d’un certain temps, on pourra enlever le verre afin que les jeunes plantes s’habituent a vivre dans une atmosphère moins humide.

Bouture : Bouture des pousses latérales semi-aoûtées fin Juillet dans un mélange bien drainant. Les boutures doivent être tenues de préférence hors gel et en situation ensoleillée l’hiver suivant.

Greffe : En avril (tige).

Marcotte : Marcotte au sol des longues tiges partant du pied, en automne. Les marcottes s’enracinent rapidement.


Culture

Difficulté : la seule difficulté est d’obtenir la floraison, de toutes façons après sept-huit ans pour les sujets non greffés.

Un conseil de Guy Maillot pour faire refleurir abondamment une glycine au printemps suivant est de mettre le pot tout l’été dans un bac rempli d’eau.

Vitesse de croissance : intéressante

Exposition : plein soleil - ombrer de préférence l’après-midi en plein Eté pour éviter le dessèchement du feuillage en régions chaudes. Eté : plein soleil, mais ombrager les pots par temps très chaud. Hiver : A l’exterieur, ou dans une serre par temps froid.

Ventilation : supporte les expositions un peu ventées.

Hygrométrie : pas d’exigences particulières.

Plage de température : -10° à + 30°C


Soins

Arrosage : Arrossez copieusement en été, et maintenez la terre légèrement humide, mais sans excès le reste de l’année.

Rempotage : Tous les deux a quatre ans selon dimensions du pot. Ne pas rempoter trop souvent ni donner un pot trop grand : tant que la glycine doit renouveler ses racines elle ne fleurit pas ou très peu.

Substrat : Utiliser un substrat neutre, riche en matières organiques.

Il ne faut pas oublier non plus que le choix du substrat dépend aussi de l’étape de culture et de la région dans laquelle l’arbre est cultivé.

Pour les débutants, un substrat composé à 100 % d’akadama sera parfait, le temps d’en apprendre un peu plus.

Fertilisation : Après floraison, engrais équilibré du Printemps au début d’Eté. En automne : riche en P et K comme indiqué précédemment. Engrais organique de préférence. Apports de fer une fois par trimestre.

Taille : Juste après la floraison, rabattez à une simple ossature de branches et laissez se développer librement toutes les pousses aussi longtemps que possible. Après cela, raccourcissez toutes les longues pousses à deux ou trois bourgeons, et éclaircissez les parties trop feuillues. Tailles en vert à répéter jusqu’à fin Juillet puis cesser pour laisser les boutons floraux se former, même s’ils ne se voient pas encore

Ligature : De fin d’Hiver à fin d’Eté maximum (le bois marque assez facilement). Attention, le bois étant assez cassant, arquer les ligatures - posées de préférence sur du raphia - progressivement.


Phytosanitaire

Sensible à : l’armillaire, cochenilles, pucerons, taches foliaires et chlorose en sol trop calcaire.

Pour de plus amples renseignements, se reporter à la rubrique Mon arbre est malade.


Esthétique

Styles : Souvent formée en cascade ou semi-cascade pour tenir compte de la longueur des grappes de fleurs.

Poteries : Tenir compte de la couleur des fleurs - blanches : tous les coloris de pots sont possibles ou presque - mauves : un bleu très foncé presque noir ou un gris foncé s’accordent très bien.

Pour plus d’informations, consulter la rubrique Esthétique


Photographies

- Wisteria floribunda (Propriétaire : Papounette)

- Détail du feuillage (Photo : Penjing)

- Début de floraison (Photo : Penjing)

- http://images.google.fr/images?q=wi...

haut de page