Le premier site
francophone
du bonsaï et
des arts associés

background speedbar
Nouvel utilisateur ?Inscrivez-vous !

x
imprimer

Taxodium

AVERTISSEMENT :

Les indications fournies sur cette fiche le sont à titre indicatif et sont susceptibles de modifications ultérieures liées à l’évolution des connaissances. Vous devez "adapter" nos conseils en tenant compte de votre localisation géographique et de votre expérience.

Si vous constatez une anomalie ou une erreur, n’hésitez pas à contacter l’équipe des rédacteurs.


Généralités

Famille : Taxodiaceae

Genre : Taxodium

Espèce : spp

- Taxodium ascendens Brongn. (Cyprès des étangs - pond cypress, pondcypress)

- Taxodium distichum (L.) L.C. Rich. (Cyprès chauve ou Cyprès des marécages ou Cyprès des marais ou Cyprès de Louisiane - bald cypress, baldcypress)

- Taxodium mucronatum Ten. (Ahuehuetes, mexican cypress, Montezuma bald cypress, montezuma baldcypress, sabino)

Le nom Taxodium signifie "qui ressemble au Taxus" en référence au feuillage du cyprès chauve qui ressemble à celui de l’If. On l’appelle "Cyprès chauve" car c’est un des rares conifères, avec le Mélèze et le Métaséquoia à perdre ses feuilles (ou plutôt ses aiguilles) en hiver.


Observations générales

Le genre Taxodium se compose de trois espèces dont Taxodium ascendens qui est l’espèce la plus adaptée aux bonsaï bien que le cyprès chauve lui soit le plus souvent préféré.

Le cyprès chauve est un conifère droit, monoïque, à feuilles caduques ou semi-caduques originaire des zones marécageuses du Sud-Est des USA. Il est "l’arbre emblème" de la Louisiane depuis 1963.

Dans son habitat d’origine, il peut mesurer de 20 à 40 mètres. Bien qu’il préfère les sols humides, le cyprès chauve se développe également très bien dans les sols relativement secs. En sol humide, le cyprès chauve développe des racines aériennes connues sous le nom de "pneumatophores" qui affleure au niveau de l’eau.

Les cyprès chauves voient leurs feuilles apparaître relativement tard dans la saison, mais conservent leurs feuilles brunes séchées tard en hiver. La couleur rouille du feuillage en automne est assez spectaculaire.

Les pousses sont de deux types : caduques (sans bourgeons) et persistantes (avec bourgeons) où seules les feuilles tombent.

Les cônes masculins apparaissent en groupes alors que les cônes femelles sont dispersés dans l’arbre. Son fruit est un cône ovoïde ou globuleux de 2 à 4 cm de diamètre. Il est d’abord vert puis brun à maturité.

Le tronc tend à être parfaitement droit et développe une écorce brun pâle se fissurant légèrement avec l’âge.

Sa croissance est rapide et sa longévité est importante (jusqu’à 1200 ans).


Zone climatique

Zone USDA 5 à 9. Rustique jusqu’à -10°C.


Obtention

Semis : Après avoir laissé tremper les graines 2 mois dans l’eau, les semer dans un substrat très humide de type tourbe.

Bouture : Facile. Possible toute l’année.

Greffe :

Marcotte : Possible à la fin du Printemps.

Prélèvement


Culture

Paramètres généraux

Difficulté : Facile.

Vitesse de croissance : Rapide

Exposition : Plein soleil ou mi-ombre

Ventilation

Hygrométrie : Importante

Plage de température : De -10 à 30°C


Soins

Arrosage : Le cyprès chauve doit être maintenu humide en permanence. En été, le pot peut être placé dans une soucoupe pleine d’eau. Supporte le calcaire.

Rempotage : Annuellement au printemps au moment du débourrement.

Substrat : Si l’arbre n’est pas maintenu dans une soucoupe pleine d’eau pendant la saison de croissance, un sol lourd retenant bien l’eau devra être employé. Habituées à l’humidité des marais à l’état naturel, les racines de cyprès chauve ne pourrissent pas.

Il ne faut pas oublier non plus que le choix du substrat dépend aussi de l’étape de culture et de la région dans laquelle l’arbre est cultivé.

Fertilisation : Le cyprès chauve est très vigoureux et exige une fertilisation régulière (3 à 4 fois par mois en période de croissance.

Taille : Tailler les nouvelles pousses tout au long de la saison de croissance. La taille de structure peut être effectuée à la fin de hiver ; ce qui a généralement comme conséquence un bourgeonnement prolifique du tronc.

Ligature : Ligaturer avec précaution car ces arbres sont à croissance rapide et les fils peuvent endommager l’écorce s’ils ne sont pas retirès assez rapidement. Préférez plutot le haubanage pour abaisser les branches.


Phytosanitaire

RAS.

Pour de plus amples renseignements, se reporter à la rubrique Mon arbre est malade.


Esthétique

Styles : Privilégier les formes droites formelles, tronc double et forêt.

Poteries

Pour plus d’informations, consulter la rubrique Esthétique


Photographies

- Taxodium (Prop : Penjing)

- Un peu plus tard

JPEG - 93.8 ko
Cyprès Chauve prop. Penjing

- Détail du feuillage


Liens externes

- Le taxodium en images

- http://images.google.fr

- "Où trouver des Cyprès chauves ?"

- http://forestry.about.com/library

- http://www.itis.usda.gov

haut de page