Le premier site
francophone
du bonsaï et
des arts associés

background speedbar
Nouvel utilisateur ?Inscrivez-vous !

x
imprimer

Sève

Généralités

Liquide circulant dans les végétaux à travers des vaisseaux (xylème et phloëme) afin de nourrir les diverses parties de la plante.


Il existe deux types de sève

La sève brute

Elle est constituée de l’eau absorbée par les poils absorbants des radicelles ainsi que de sels minéraux (engrais) si le substrat en comporte.

Elle traverse l’endoderme et s’élève dans le xylème sous l’effet de la poussée radiculaire due à la pression osmotique des cellules radicales, et sous l’effet de l’aspiration résultant de l’évaporation au niveau des feuilles. Compte tenu de son sens de déplacement, elle est aussi qualifiée de sève ascendante.

Cette sève brute monte ensuite dans la plante et se répartit dans les différents organes utilisateurs, essentiellement les feuilles pour arriver jusqu’aux stomates des feuilles ou elles s’évaporent (évapotranspiration). C’est la transpiration des feuilles qui est le moteur de la montée de sève. La nutrition minérale de la plante est ainsi assurée.

Les vaisseaux de sève sont renouvelés tous les ans au printemps à partir du cambium.

La sève élaborée

Elle est produite par la photosynthèse des feuilles. Elle est constituée d’eau, de sels minéraux et de nombreuses substances organiques nutritives (du saccharose principalement) mais aussi des vitamines, des acides aminés qui servent à construire les protéines ou informatives (hormones...).

La sève élaborée circule à travers les vaisseaux du liber jusque dans les racines, assurant la nutrition carbonée. En réalité, des sucres passent aussi dans la sève brute, surtout au début de la végétation, lorsque sont hydrolysées les réserves glucidiques. Des hormones (auxine, gibbérellines) sont aussi transportées par la sève.

Circulation de la sève

La circulation de la sève élaborée est particulièrement complexe ; elle est surtout descendante, mais ce fait est loin d’être absolu, ne serait-ce que par la position exacte des organes de réserve. De surcroît, elle est saisonnière ; ainsi, à l’automne, les tubes criblés peuvent-ils s’obstruer par des cals qui se dissoudront au printemps suivant ou bien cesser d’être fonctionnels et disparaître pour être remplacés par une nouvelle génération de tissu libérien.


Nota bene

- Certains accidents physiologiques (soudure de greffe) ou climatiques (grêle) peuvent entraver fortement la libre circulation de la sève (brute et élaborée)
- Lors des opérations de taille, certaines espèces (comme les érables japonais ou les azalées par exemple) font un retrait de sève.


Lien externe

Histologie

haut de page