Le premier site
francophone
du bonsaï et
des arts associés

background speedbar
Nouvel utilisateur ?Inscrivez-vous !

x
imprimer

Salix alba

AVERTISSEMENT :

Les indications fournies sur cette fiche le sont à titre indicatif et sont susceptibles de modifications ultérieures liées à l’évolution des connaissances. Vous devez "adapter" nos conseils en tenant compte de votre localisation géographique et de votre expérience.

Si vous constatez une anomalie ou une erreur, n’hésitez pas à contacter l’équipe des rédacteurs.


Généralités

Famille : Salicaceae

Genre : Salix

Espèce : Salix alba

Nom commun : Saule blanc, Aubier, Osier blanc, Plon blanc, Saudre, Saule riche, Saule commun, Saule Vivier, Sausse, Vuisier.

Description : Petit arbre de 5 à 25 m à tronc court et à grosses branches. L’écorce de l’arbre est gris brun et profondément entaillée par des fissures. Les rameaux sont flexibles et dressés, les jeunes d’abord velus, soyeux, puis vert olive et glabres ; les bourgeons velus, soyeux.

Feuilles alternes, longues de plus de 5 cm, à court pétiole, lancéolées, effilées, denticulées. Elles sont effilées des deux côtés et plus élancées à l’apex. Elles sont aussi couvertes d’un duvet blanc argenté à l’état juvénile, puis elles deviennent vertes dessus et grises à bleu-gris soyeux dessous. Les bourgeons foliaires apparaissent sur les rameaux dénudés de l’hiver.

Les fleurs sont très petites et particulières, car elles ne possèdent pas de pétales. Elles sont regroupées en un chaton élancé, cylindrique, étalé à presque dressé. Les chatons mâles mesurent 5 cm de long et sont dotés de 2 étamines à anthères jaunes bien visibles. Les chatons femelles mesurent 4 cm et sont verts. Ces deux types de chatons sont sur des plantes séparées.

Floraison : avril à mai ; pollinisé par les insectes, dispersé par le vent.

Le fruit est une capsule subsessile, glabre, verte de 5 mm de long, qui s’ouvre afin de libérer ses petites graines blanches et duveteuses.


Zone climatique

Zone USDA 6 à 9


Observations générales

Voir la fiche Salix


Obtention

Semis : La graine mûrit en mai-juin et germe tout de suite aprés le semis. Dès la récolte, semer dans un sol humide, sableux de préférence. Garder la pousse deux années avant de la rempoter.

Bouture : Se bouture très facilement ! Bouturer en juin des pousses allant de 1 à plusieurs cm de diamètre. Les planter dans un mélange tourbe-sable maintenu humide. Le Saule s’enracine très facilement, y compris dans un simple verre d’eau pure. Lors de la première mise en pot, faire très attention aux racines qui alors sont extrêment fragiles.

Marcotte : En mai-juin. Maintenir la terre sableuse humide. L’enracinement se fera rapidement. Sevrer la marcotte et la mettre en pot.


Culture

Peu exigeant, s’accommode de température fraîches. Eviter les trop fortes chaleurs.


Paramètres généraux

Difficulté : Difficile.

Vitesse de croissance : rapide.

Exposition : Plein soleil à Mi-ombre.

Ventilation : Aéré.

Hygrométrie : Très humide.

Plage de température : De X°c à XX°c.


Soins

Arrosage : Le substrat doit être maintenu constamment humide, ce qui peut être délicat lors des fortes chaleurs de l’été ou on pourra le laisser "les pieds dans l’eau" en mettant une soucoupe sous le pot.

Rempotage : En phase de grossisement il peut être nécessaire de le rempoter 2 fois par an, au début du printemps et au début de l’été, aprés avoir taillé au moins la moitié des racines. Rempoter alors dans un pot de la taille supérieure au précédent.

Substrat : Prévoir un sol riche avec un bon drainage.

Il ne faut pas oublier non plus que le choix du substrat dépend aussi de l’étape de culture et de la région dans laquelle l’arbre est cultivé.

Pour les débutants, un substrat composé à 100 % d’akadama sera parfait, le temps d’en apprendre un peu plus.

Fertilisation : Au printemps et en automne. Donner un engrais organique à lente décomposition. Pas d’apport d’engrais en juillet-août, ni dans les six semaines qui suivent un rempotage, ni à un arbre chétif.

Taille : Tailles des pousses : Au tout début du printemps avant que la séve ne circule.

Taille des rameaux : Tailler en ne laissant qu’un oeil à bois. Couper au moment du rempotage les longs nouveaux départs. Ne retailler à la fin de l’automne que ce qui indispensable pour éviter le désséchement de certains rameaux.

Ligature : Au printemps et en été. Envelopper le fil de cuivre de raphia pour protéger les branches. On peut former l’arbre par suspension de poids. Aprés avoir ligaturé, diriger délicatement les branches à la main.


Phytosanitaire

Certains champignons parasites peuvent provoquer des dégâts considérables aux feuilles et au tronc. Pour lutter contre ces agresseurs, les feuilles qui tombent doivent être ramassées et brûlées.

Maladies
- Tavelure du saule
- Croûtes noires
- Anthracnose

Parasites
- Erinoses
- Capricornes
- Cossus et zeuzéres (chenilles)
- Charençons
- Bombyx, Tenthrédes, Tenthrédes galligènes, Chrysomèles (chenilles)
- Galles en rosette
- Pucerons
- Cochenilles

Champignons
- Oidium
- Chancre
- Chancre noir
- Rouille

Pour de plus amples renseignements, se reporter à la rubrique Mon arbre est malade.


Esthétique

Styles : De préférence en balai ou pleureur, mais peut être conduit dans une grande variété de styles. Privilégier un traitement en grand bonsaï (au moins 50 cm).

Poterie : Choisir une coupe moyennement plate lorsque l’arbre s’élève. Lorsqu’il est en cascade ou smi-cascade une poterie profonde est nescessaire. Toujours prévoir un bon drainage.

Bois mort : Non.

Pour plus d’informations, consulter la rubrique Esthétique.


Photographies

- Salix alba appartenant à JL SALLES (Photo : Penjing)

- Jeunes feuilles de salix alba (Photo : Mister Jingles)

- Fleurs mâles (Source : wikimedia commons)


Lien externe

- http://hort.ifas.ufl.edu/trees/SALS...

haut de page