Le premier site
francophone
du bonsaï et
des arts associés

background speedbar
Nouvel utilisateur ?Inscrivez-vous !

x
imprimer

Robinia pseudoacacia

AVERTISSEMENT :

Les indications fournies sur cette fiche le sont à titre indicatif et sont susceptibles de modifications ultérieures liées à l’évolution des connaissances. Vous devez "adapter" nos conseils en tenant compte de votre localisation géographique et de votre expérience.

Si vous constatez une anomalie ou une erreur, n’hésitez pas à contacter l’équipe des rédacteurs.


Généralités

Famille : Fabaceae

Genre : Robinia

Espèce : Robinia pseudoacacia

Nom commun : Faux acacia.


Observations générales :

C’est un arbre originaire d’Amérique du Nord qui peut atteindre 25 m de haut. Il drageonne très facilement.

La floraison du robinier peut survenir dès le mois de mai et se prolonger jusqu’au mois de juillet. Les fleurs de couleur blanche sont réunies en grappes pendantes.

Les feuilles à disposition alterne sont composées et terminées par un foliole. A la base du pétiole, les feuilles sont généralement pourvues de deux stipules épineuses robustes.

Le robinier s’accommode bien des sols pauvres car il possède, comme la plupart des légumineuses, des bactériorhizes (racines symbiotique abritant des bactéries dans des nodosité) qui lui permettent de fixer l’azote atmosphérique dans le sol.

De plus, cat arbre a un haut potentiel nectarifère. Une température suffisamment élevée (20 à 22 °C) est nécessaire pour que la production de nectar soit significative. La récolte de pollen est facultative.

Attention ! cet arbre est considéré comme toxique.
Les graines, l’écorce et les feuilles contiennent des protéines toxiques qui ont empoisonné et tué des bovins, des chevaux, des volailles, des moutons et des humains. On doit considérer que l’espèce est toxique pour tous les animaux en cas d’ingestion. Des enfants ont été empoisonnés (on signale peu de cas de décès) après avoir mâché des parties de la plante, notamment l’écorce. Source : Système canadien d’information sur la biodiversité


Zone climatique

USDA 4


Obtention

Semis : Immersion des graines dans eau à 82°C puis trempage pendant 48 h dans l’eau refroidie à température ambiante d’une pièce. Semis mars/avril sur un mélange sable/terreau. (Source : Semences du Puy

Bouture :

Greffe :

Prélèvement : Possibilité de séparation des rejets en automne.


Culture

Paramètres généraux

Difficulté : Un article sur Parlons Bonsaï sur les espèces à éviter en bonsaï

Vitesse de croissance : rapide.

Exposition : ensoleillée.

Ventilation : A l’abri du vent.

Hygrométrie : Aime les sols humides.


Soins

Arrosage : Ne pas laisser sècher le substrat. C’est un arbre qui aime l’eau.

Rempotage : Rempotage à faire tous les ans pour les jeunes sujets, puis tous les deux ans.

Substrat : Substrat très drainant.

Il ne faut pas oublier non plus que le choix du substrat dépend aussi de l’étape de culture et de la région dans laquelle l’arbre est cultivé.

Pour les débutants, un substrat composé à 100 % d’akadama sera parfait, le temps d’en apprendre un peu plus.

Fertilisation : Forte mais légère en azote.

Taille : En fin d’hiver pour la mise en forme mais favoriser la taille en vert. Enlever les rejets qui ne manqueront pas d’apparaître à la base.

Ligature : Possible mais ne pas laisser les fils plus de deux mois. De plus, plus l’arbre grandit, plus il a d’épines et moins il est facile à ligaturer. Favoriser la mise en forme par la taille.


Phytosanitaire

Rien à signaler.

Pour de plus amples renseignements, se reporter à la rubrique Mon arbre est malade.


Esthétique

Troncs multiples, radeau sont les formes les plus appropriées.

Pour plus d’informations, consulter la rubrique Esthétique


Photographies

- Détail du feuillage (Photo : Hélène)

Images google

Images google(bonsaï)


Liens externes

haut de page