Le premier site
francophone
du bonsaï et
des arts associés

background speedbar
Nouvel utilisateur ?Inscrivez-vous !

x
imprimer

Podocarpus

AVERTISSEMENT :

Les indications fournies sur cette fiche le sont à titre indicatif et sont susceptibles de modifications ultérieures liées à l’évolution des connaissances. Vous devez "adapter" nos conseils en tenant compte de votre localisation géographique et de votre expérience.

Si vous constatez une anomalie ou une erreur, n’hésitez pas à contacter l’équipe des rédacteurs.


Généralités

Famille : Podocarpaceae

Genre : Podocarpus

Espèce : Le genre Podocarpus comporte plus de 100 espèces dont :

- Podocarpus andinus Poepp. ex Endl.
- Podocarpus falcatus (Thunb.) R.Br.ex Mirb.
- Podocarpus totara G.Benn ex D.Don
- Podocarpus elongatus (Ait.)L’Her.ex Pers.
- Podocarpus elatus R.Br.ex Mirb.
- Podocarpus neriifolius D.Don
- Podocarpus nagi (Thunb.) Zoll.& Moritzi ex Makino
- Podocarpus latifolius (Thunb.) R.Br.ex Mirb.
- Podocarpus macrophylla maki (Thunb.) D.Don est généralement l’espèce utilisée en bonsaï.

Nom commun : Pin des bouddhistes, Buddhist Pine, Yew plum pine, yellowwood Kusamaki.

Podocarpus vient du grec podo=pied et carpus=graine en référence aux tiges charnues des fruits.


Observations générales

Le Podocarpus est un conifère originaire de la Chine et du Japon qui rappelle l’If par son feuillage. Il est dioïque, il existe donc des pieds mâles et des pieds femelles.


Zone climatique

Zone USDA 9 à 11.


Obtention

Semis : On peut récolter ses graines et les planter en juillet après avoir stratifiées. L’obtention de fruits en bonsaï est assez rare et nécessite un plant mâle et un plant femelle, le Podocarpus étant une essence dioïque.

Bouture : En vert, s’enracine facilement dans l’eau puis transplantation dans un substrat drainant.

Sur bois, choisir des pousses presque aoûtées et les planter dans de la terre siliceuse (sous chassis), en trempant la base dans des hormones de bouturage. Protéger les boutures du soleil direct. Ensuite rempoter au printemps suivant.


Culture

Paramètres généraux

Difficulté : Accessible aux débutants

Vitesse de croissance : Moyenne

Exposition : Plein soleil à mi-ombre (en plein été)

Ventilation : Attention aux courants d’air

Hygrométrie : Humide

Plage de température : 0°C-30°C

Observations : Cet arbre aime le soleil. Il a besoin de lumière, été comme hiver. Sa croissance est nettement accélérée par une exposition extérieure au plein soleil (sauf en été où il apprécie la mi-ombre), mais il peut passer l’hiver en appartement ou en serre chauffée (16-20°C). Une luminosité insuffisante provoque l’apparition de feuilles démesurées.

Il n’aime pas les courants d’air.

C’est le seul conifère qui supporte les conditions intérieures avec une température de 15°C à 20°C en hiver, à condition de le sortir en été.

Après acclimatation, il passe avec bonheur l’hiver en serre froide à l’abri du gel.


Soins

Arrosage : Comme la plupart des conifères, arrosage régulier mais modéré, laisser la terre se ressuyer entre deux arrosages sans la laiser sécher complètement. Il apprécie une certaine humidité ambiante, qui peut être fournie au travers de vaporisations quotidiennes pour les sujets en intérieur.

Rempotage : On le rempote tous les deux ou trois ans à la fin du printemps. Tailler 1/3 des racines en conservant un maximum de nodosités puis remettre dans un pot de taille supérieur si nécessaire.

Substrat : Utiliser un mélange neutre bien drainant : Akadama, terreau, et sable en quantités égales par exemple, toujours bien tamisés.

Il ne faut pas oublier non plus que le choix du substrat dépend aussi de l’étape de culture et de la région dans laquelle l’arbre est cultivé.

Pour les débutants, un substrat composé à 100 % d’akadama sera parfait, le temps d’en apprendre un peu plus.

Fertilisation : Fumure minérale : régulière en été (2 fois par mois), plus réduite (1 fois par mois) en hiver, la croissance étant continue s’il est conservé en intérieur.

Gourmand en Fer et Magnésium.

Taille : On peut pratiquer :

- le pinçage : Pour stimuler la ramification chez les jeunes sujets, couper courts les pousses terminales, pincer les nouveaux bourgeons qui apparaissent en arrière et enlever les aiguilles surdimensionnées.
- la taille d’entretien : toute l’année, tailler les rameaux et les branches en supprimant quelques aiguilles disproportionnées.
- la taille de structure : en fin d’hiver.

Concernant la taille des feuilles (réduction de la longueur des aiguilles, ne pas confondre avec la défoliation), elle est déconseillée et se traduit par un brunissement de l’aiguille sans repousse ni réduction systématique.

Ligature : Le Podocarpus se ligature toute l’année, les ligatures peuvent rester en place 8 à 10 semaines, en surveillant l’incrustation du fil.. Penser à protéger l’écorce avec du raphia. Eviter de coincer les aiguilles.


Phytosanitaire

Sensible au manque et à l’excès d’eau (aiguilles grisonnantes), au manque de lumière.

Pour de plus amples renseignements, se reporter à la rubrique Mon arbre est malade.


Esthétique

Styles : Pratiquement tous les styles peuvent lui être adaptés, sauf le style balai (Hokidachi)

Poteries : Choisir un pot moyennement profond. Généralement les émaux bleu le mettent bien en valeur.

Pour plus d’informations, consulter la rubrique Esthétique


Photographies

- Podocarpus de style moyogi.

- Détail du feuillage (Photo : katamiaw)

- Jeunes pousses (Photo : katamiaw)

- Fruits (Photo : Philippe999)

- Un arbre avec ses fruits (Photo : Philippe999)

haut de page