Le premier site
francophone
du bonsaï et
des arts associés

background speedbar
Nouvel utilisateur ?Inscrivez-vous !

x
imprimer

Pinus sylvestris

AVERTISSEMENT : Les indications fournies sur cette fiche le sont à titre indicatif et sont susceptibles de modifications ultérieures liées à l’évolution des connaissances. Vous devez "adapter" nos conseils en tenant compte de votre localisation géographique et de votre expérience.

Si vous constatez une anomalie ou une erreur, n’hésitez pas à contacter l’équipe des rédacteurs.


Généralités

Famille : Pinaceae

Genre : Pinus

Espèce : Pinus sylvestris

Nom commun : Pin sylvestre, pin d’Auvergne, pin de Genève, pin de Riga, pin d’Ecosse, pin de Haguenau, Scotch pine


Zone climatique

Les pins ont besoin d’un maximum de lumière au printemps, en été et en automne mais sont très peu exigeants quant à la nature du sol. Une lumière insuffisante aura comme conséquence de longues aiguilles et le désséchement des branches ombragées. Bien que très robuste en hiver, les pins en pot doivent être protégés des vents froids quand leurs racines sont gelées.


Obtention

Bouture : Bouture à l’étouffée

Greffe : En hiver, vers le mois de février, pour éviter que la résine ne s’écoule trop. La greffe par approche marche très bien.

Prélèvement : Le prélèvement est déconseillé au débutant car cet arbre est capricieux. Voir ce topic du forum


Culture

Paramètres généraux

Exposition : Très lumineuse, plein soleil.

Ventilation : aime les endroits aérés

Hygrométrie : aime une bonne hygrométrie au niveau du feuillage

Plage de température : supporte les fortes chaleurs ainsi que les basses températures


Soins

Arrosage : Tous les pins détestent un sol détrempé en permanence. Il est important de toujours utiliser un substrat très drainant. Les pins apprécient également une brumisation régulière (plusieurs fois par jour en été)..

Rempotage : Au début du printemps ou à l’automne, tous les deux à cinq ans, selon le développement des racines. Si le rempotage se fait au printemps, ne pas faire le rempotage trop tôt au risque de bloquer la croissance de l’arbre.

Taille : Le sylvestris fait partie des "pins faibles". Sa technique de taille est différente de celle des pins forts. Voir ce topic sur la taille des pins

Ligature : Le pin est une espèce très souple et qui répond bien à la ligature et au haubanage. Protéger l’écorce avec du raphia ou autre pour les grosses torsions. Laisser les ligature "marquer" un peu sinon les branches auront tendance à reprendre leur place initiale. La meilleure période pour cette opération est l’hiver. Faire également un désaiguillage si nécessaire pour faciliter la ligature.


Phytosanitaire

Peu de parasites sauf les cochenilles. Mais sur un arbre vigoureux, ces cochenilles disparaissent naturellement au bout d’un certain temps. Vous pouvez cependant utiliser des huiles du commerce pour traiter ce problème.


Esthétique

Le pin sylvestre a une écorce très craquelée et un feuillage très léger, aérien. Ce contraste lui confère une certaine élégance par rapport aux autres pins comme le pin à crochet, plus rustique. Au niveau de la construcion de l’arbre, le sylvestre se rapprochera donc plus du Pinus parviflora japonais (même si le feuillage ne pourra jamais être aussi dense).

Son bois permet de créer de très beaux bois morts.

Styles : Convient à tous les styles.

Poteries : Les pots profonds sont tolérés sur les pins mais ils doivent être non vernis. Le pin supporte des petits pots c’est-à-dire d’avoir les racines serrées.

Pour plus d’informations, consulter la rubrique Esthétique


Photographies

- Pommes de pins (photo : Penjing)

- Détail du feuillage (Photo : Diex)

- Arbre appartenant à Patrice BONGRAND (Photo : Penjing)

- Photos de bonsaï de pins sylvestres


haut de page