Le premier site
francophone
du bonsaï et
des arts associés

background speedbar
Nouvel utilisateur ?Inscrivez-vous !

x
imprimer

Pinus parviflora

AVERTISSEMENT :

Les indications fournies sur cette fiche le sont à titre indicatif et sont susceptibles de modifications ultérieures liées à l’évolution des connaissances. Vous devez "adapter" nos conseils en tenant compte de votre localisation géographique et de votre expérience.

Si vous constatez une anomalie ou une erreur, n’hésitez pas à contacter l’équipe des rédacteurs.


Généralités

Famille : Pinaceae

Genre : Pinus

Espèce : Pinus parviflora (syn. P. pentaphylla)

Nom commun : Pin blanc du Japon, Pin à cinq aiguilles, Japanese white pine, Goyomatsu 五葉松 en japonais. "Pinus pentaphylla" a d’abord été décrit comme une espèce mais on s’est ensuite rendu compte qu’il appartenait à une autre espèce déjà décrite, le Pinus parviflora. On en a donc fait une variété de cette espèce.

Variété connue : Pinus parviflora ‘Zuisho’

Article sur EDG Bonsai


Observations générales

L’espèce botanique pousse dans les îles japonaises à des altitudes allant de 1300 à 1800 m. De croissance lente, il peut atteindre jusqu’à 20-25 m dans ses régions d’origine.

Pin avec aiguilles groupées par cinq, plus ou moins longues, vert profond à vert bleuté selon les cultivars.

Très élégant, il répond bien aux tailles pour l’amener à des formes en paliers, très grande longévité. Les aiguilles se réduisent bien au fil des années en culture bonsaï.


Zone climatique

Zone USDA 5 à 9 possible. 7 à 9 de préférence.


Obtention

Semis : Croissance très lente mais c’est le semis qui donne les sujets les plus vigoureux.

Bouture : Possible

Greffe : Généralement greffé sur pin noir du Japon (Pinus Thunbergii) à écorce crevassée très intéressante. Attention à choisir des sujets avec point de greffe bas et discret.

Prélèvement

Marcotte


Culture

Assez facile en appliquant quelques principes de taille essentiels pour le garder compact.

Paramètres généraux

Difficulté : difficile.

Vitesse de croissance : lente

Exposition : soleil à mi-ombre en Eté l’après-midi en région chaude.

Ventilation : Lui éviter les vents glaçants et les écarts importants de températures.

Hygrométrie : Nécessite une hygrométrie correcte autour de la partie aérienne mais sans excès d’eau au sol.

Plage de température : large si les arrosages sont bien adaptés - supporte le gel s’il n’est pas détrempé et les températures élevées l’Eté s’il reçoit la quantité d’eau nécessaire.


Soins

Arrosage : Il craint les excès d’eau qui le font jaunir et les situations trop ombragées. Arrosages légers et réguliers à l’eau non calcaire. Pas de pulvérisation.

Rempotage : Rempoter délicatement en Mars, tous les 3 ou 4 ans selon taille du pot, sans démonter totalement la motte pour préserver une partie des mycorhizes qui contribuent à oxygéner les racines.

Substrat : Mélange bien drainant sans excès de calcaire.

Il ne faut pas oublier non plus que le choix du substrat dépend aussi de l’étape de culture et de la région dans laquelle l’arbre est cultivé.

Pour les débutants, un substrat composé à 100 % d’akadama sera parfait, le temps d’en apprendre un peu plus.

Fertilisation : Apport de tourteaux dans le mélange au rempotage. Engrais organique sur la saison de végétation, une fois par mois, sans excès.

Taille : En Mars ou Avril selon les régions, pincement des chandelles lorsqu’elles s’allongent et sont encore herbacées (aiguilles non formées) : enlever 1/3 à ½ selon vigueur et espaces à garnir.

- Fin Août : sélection des bourgeons qui peuvent être en surnombre aux extrêmités de branches

- Novembre : taille d’une partie des aiguilles anciennes aux ciseaux fins pour aérer la silhouette de l’arbre et favoriser l’apparition de nouveaux bourgeons au Printemps. Taille de formation - la taille des extrêmités favorise l’émission ultérieure de bourgeons en amont.

La taille du Pinus parviflora est un peu plus technique que pour les feuillus avec lesquels il est plus facile d’aborder la culture bonsaï.

Ligature : souvent indispensables, entre fin d’hiver et fin d’Eté. Veiller à ce qu’elles ne marquent pas le bois en saison de végétation.


Phytosanitaire

Surveillance des acariens en été (toute aiguille piquée va sécher et tomber). Peu sensible aux maladies si arrosages sans excès.

Pour de plus amples renseignements, se reporter à la rubrique Mon arbre est malade.


Esthétique

Styles : Se prête pratiquement à tous les styles. Y compris avec jin et shari, très naturels pour les conifères.

Poteries : fines à lourdes selon épaisseur des troncs. Les pots marrons mats et les bleus foncés conviennent spécialement bien à ces pins.

Pour plus d’informations, consulter la rubrique Esthétique


Photographies

- Propr. : Saikei

- Pinus Pentaphylla, semé en 1975 environ (Propriétaire:Penjing)

- Au printemps, les chandelles pleines de pollen


Liens externes

- http://www.bonsainl.nl

- http://www.kinashi-bonsai.com

A lire : « Les Pins en bonsaï » de Mr Abe Kurakichi (Distribué par Gilbert Labrid « Yamadori Bonsai » à Montpellier)

haut de page