Le premier site
francophone
du bonsaï et
des arts associés

background speedbar
Nouvel utilisateur ?Inscrivez-vous !

x
imprimer

Nandina domestica

FICHE BOTANIQUE

AVERTISSEMENT :

Les indications fournies sur cette fiche le sont à titre indicatif et sont susceptibles de modifications ultérieures liées à l’évolution des connaissances. Vous devez "adapter" nos conseils en tenant compte de votre localisation géographique et de votre expérience.

Si vous constatez une anomalie ou une erreur, n’hésitez pas à contacter l’équipe des rédacteurs.


Généralités

Famille : Berbéridacées

Nom commun : Nandine domestique, Bambou sacré, Bambou céleste, Bambou de la Félicité, nommé par les anglophones ’Heavenly Bamboo’ ou encore ’Sacred Bamboo’.

Il est le seul représentant de son genre, il est proche des Mahonias (mais sans épines).


Observations générales

Originaire de l’Est de la Chine et du Japon, le nandina domestica n’appartient pas techniquement à la famille des bambous, qui sont des graminées. Le bambou céleste est un arbuste persistant. Au printemps, les jeunes pousses sont rouge bronzé, en été vert sombre, en automne et en hiver, des nuances de jaune, de rose ou de rouge apparaissent. Le bois aromatique et à grain fin de cet arbuste servait à la fabrication des baguettes de table, en Chine. Dans les pays asiatiques, les vertus médicinales du nandina sont exploitées ; il a des effets sédatifs légers, astringents, et bénéfiques pour les os et les muscles blessés.

C’est un arbuste de 1.5 m à 2 m, peu ramifié à port érigé et raide. Ses feuilles sont composées, divisées en de nombreuses folioles rougeâtres à l’état jeune. En vieillissant, son feuillage devient d’un beau vert se colorant de pourpre à la fin de l’automne.

Les fleurs blanches, qui apparaissent en juin-juillet, sont groupées en panicules terminales. Elles font place, ensuite, à des fruits de la forme et la taille d’un pois d’un beau rouge vif. Son diamètre est de 0.80 à 1 mètre.

Le Nandina est rustique dans notre climat.


Zone climatique

6/7 à 10 en pleine terre.


Obtention

Semis : fin février début mars en région méditerranéenne ou à 10° c nuit et 20° c jour.

Bouture : en été de tiges aoûtées.

Greffe :

Marcotte : Rejets à partir des racines.


Culture

Paramètres généraux

Difficulté : difficile d’en faire un bonsaï au-dessus de la Loire.

Vitesse de croissance : lente pour les jeunes sujets puis moyenne.

Exposition : soleil ou mi-ombre. Trop d’ombre supprime la coloration du feuillage.

Ventilation : protéger du vent extérieur et des courants d’air en intérieur.

Hygrométrie : moyenne

Plage de températures : Rustique, jusqu’à -5°C maximum. Même s’il peut supporter un gel léger, mieux vaut le maintenir hors gel.


Soins

Arrosage :

Rempotage : Tous les 2 ans au printemps.

Substrat : Pas très exigeant sur la nature du substrat mais éviter tout de même les excès de calcaire.

Il ne faut pas oublier non plus que le choix du substrat dépend aussi de l’étape de culture et de la région dans laquelle l’arbre est cultivé.

Pour les débutants, un substrat composé à 100 % d’akadama sera parfait, le temps d’en apprendre un peu plus.

Fertilisation :

Taille : il faut absolument garder des feuilles tire-sève.

Ligature} :


Phytosanitaire

Pour de plus amples renseignements, se reporter à la rubrique Mon arbre est malade.


Esthétique

Styles : la forme la plus courante en pot, paraît être la foret de 3 5 ou 7 éléments (disons plutôt un bosquet)

Poteries : ovale un peu profond mais pas trop, émaillé, rouge (couleur complémentaire du vert) ou même bleu.

Pour plus d’informations, consulter la rubrique Esthétique


Photographies

- Nandina (Photo : Saikei)

- Fleurs de Nandina (Photo : Saikei)


Liens externes

- Le site de Monique

- Polo bonsaï

- Images google

haut de page