Le premier site
francophone
du bonsaï et
des arts associés

background speedbar
Nouvel utilisateur ?Inscrivez-vous !

x
imprimer

Luminosité

Avec la température et l’humidité, la luminosité est une des clés de la réussite d’un bonsaï.

En règle générale, ces 3 paramètres doivent évoluer ensemble. Plus il fait chaud, plus la plante doit être placée dans un endroit lumineux et humide.

Les arbres ont des besoins en lumière (lux) assez variables liés à leurs conditions de vie naturelles. Ainsi les végétaux de sous-bois nécessitent moins de lumière que les autres.

Les arbres feuillus tels que le hêtre commun et le chêne vert ont, l’un et l’autre, 2 sortes de feuilles, d’ombre et de lumière. En somme, le hêtre, considéré comme une "essence d’ombre", aussi bien que le chêne vert, considéré comme une "essence de demi-lumière" ont des feuilles qui, selon leur situation dans les cimes, se comportent, soit comme celles des plantes d’ombre, soit comme celles des plantes de lumière.

Il existe des :

Espèces de lumière (nécessitent au moins 800 lux)

- Mélèze
- Pin d’Alep
- Pin sylvestre
- Pin pinier
- Pin laricio
- Bouleau
- Chêne pédonculé
- Schefflera arboricola
- Carmona retusa 1000 Lux

Espèces de demi-lumière (supportent entre 600 et 800 lux)

- Pin de montagne
- Cyprès
- Frêne
- Orme
- Chêne vert
- Chataignier

Espèces de demi-ombre (supportent entre 400 et 600 lux)

- Tilleul
- Erable
- Charme
- Spatiphylum 500 lux
- Dracaena fragans 500 lux

Espèces d’ombre (supportent moins de 400 lux)

- Epicea
- Sapin
- If
- Hêtre
- Philodendron scandens 400 lux


Liens externes

http://www.photologie.net/

http://perso.wanadoo.fr/hubert.rous...

haut de page