Le premier site
francophone
du bonsaï et
des arts associés

background speedbar
Nouvel utilisateur ?Inscrivez-vous !

x
imprimer

Junipérus communis

AVERTISSEMENT :

Les indications fournies sur cette fiche le sont à titre indicatif et sont susceptibles de modifications ultérieures liées à l’évolution des connaissances. Vous devez "adapter" nos conseils en tenant compte de votre localisation géographique et de votre expérience.

Si vous constatez une anomalie ou une erreur, n’hésitez pas à contacter l’équipe des rédacteurs.


Généralités

Famille : Cupressaceae

Genre : Junipérus

Espèce : Junipérus communis L.

Nom commun : Genevrier commun appelé aussi localement Pétrot ou Petron (qui signifie "pierre" en latin.


Observations générales :

Arbuste dioïque au tronc peu épais à l’écorce lisse d’un brun grisâtre qui en vieillissant se fissure devient rugueuse d’un brun rougeâtre se desquamant en bandes étroites.

Le genévrier commun se distingue du genévrier cade par ses aiguilles à une large bande blanche (alors que les aiguilles du cade ont deux bandes) et par des fruits beaucoup plus petits.

Le feuillage est persistant bleu-vert. Les feuilles sont aciculaires concaves verticillées par 3.

Les fleurs mâles sont jaunes tandis que les fleurs femelles sont verdâtres.

Les fruits sont d’abord vert puis virent au bleu-violet puis au noir bleuté à maturité. Chacun contient 3 graines triangulaires. Pour être à maturité, il faut compter environ 2 ans en climat méridional et environ 3 ans sous les autres climats.


Zone climatique

Zone USDA 7.


Obtention

Semis : possible mais très long.

Bouture : à talon en été.

Greffe :

Marcotte :

Prélèvement : délicat, les radicelles se trouvant généralement loin du tronc, parfois à plus de 3 mètres.


Culture

Paramètres généraux

Difficulté :

Vitesse de croissance : lente.

Exposition : plein soleil.

Ventilation : Tolère parfaitement la pollution atmosphérique.

Hygrométrie :


Soins

Arrosage : abondant, cette espèce boit beaucoup.

Rempotage : tous les 2 ans pour les jeunes sujets, tous les 4 ans environ pour les arbres "aboutis". Rempoter lorsque le pot est rempli de racines, en tenant compte de la vigueur de l’arbre.

Substrat : drainant mais très rétenteur.

Il ne faut pas oublier non plus que le choix du substrat dépend aussi de l’étape de culture et de la région dans laquelle l’arbre est cultivé.

Pour les débutants, un substrat composé de 100% pumice sera parfait, le temps d’en apprendre un peu plus. Attention à l’arrosage, qui devra être adapté à un substrat drainant.

Fertilisation : engrais équilibré.

Taille : ne supporte pas les tailles drastiques. Lorsqu’une suppression importante de feuillage est prévue, il est impératif de le faire par étapes. Supprimer trop de végétation provoquerait la mort de l’arbre.

Ne pas s’inquiéter s’il arrive que le feuillage devienne marron à l’hiver, c’est normal.

Ligature : en septembre octobre à laisser jusqu’en mars sauf si elle commence à s’incruster.


Phytosanitaire

Pour de plus amples renseignements, se reporter à la rubrique Mon arbre est malade.


Esthétique

Pour plus d’informations, consulter la rubrique Esthétique


Répartition géographique


Photographies


Liens externes

haut de page