Le premier site
francophone
du bonsaï et
des arts associés

background speedbar
Nouvel utilisateur ?Inscrivez-vous !

x
imprimer

Dictionnaire poterie/céramique

[- A - ]

- Argile : roche sédimentaire plastique de composition diverse et variable, constituée en grande partie de kaolinite et de silice. Elle durcit définitivement par une cuisson entre 400 et 700°, se vitrifie entre 1200 et 1600° et entre en fusion entre 1200 et 1800° suivant sa composition.

[- B - ]

- Barbotine : Argile liquéfiée à l’eau servant d’engobe, de pâte à décoration ou de liquéfiant.
- Biscuit : première cuisson de l’argile entre 900 et 1000°. Désigne également, de manière impropre, des statuettes moulées en céramique blanc mat.

[- C - ]

- Celadon : porcelaine avec une couverte vert céladon (vert clair translucide légèrement bleuté).
- Céramique : tout produit en argile cuite.
- Cloisonné : technique de décoration séparant les différentes couleurs d’émaux par un fin bourrelet d’émail.
- Colombin : fin boudin de terre qui, par superposition et écrasement, permet de monter des pièces sans l’utilisation d’un tour.
- Couverte : émail transparent ou légèrement coloré servant à imperméabiliser ou à donner un bel aspect aux céramiques. Les couvertes peuvent être matifiées ou craquelées par modification de leur composition.
- Cuisson : s’opère dans un four en 4 parties successives - le ressuage (élimination de l’humidité par air chaud) - le petit feu (déshydratation de l’argile) - le grand feu (acquisition définitive de la dureté et des couleurs des oeuvres) - le refroidissement très lent. La durée totale est de quelques jours à plus d’une semaine suivant le four et l’argile. Une pièce est souvent cuite plusieurs fois (biscuit puis émaux...).

[- D - ]

- Décor sous couverte : couleurs appliquées sur le biscuit et recouvert d’une glaçure transparente. Sont sans relief et ont tendance à se fondre légèrement avec la glaçure.
- Décor sur couverte : couleurs déposées en épaisseur sur la couverte déjà cuite. Elles sont mélangées à un fondant pour cuire à la même température que cette couverte.
- Dégraissant : produit qui diminue la plasticité et le retrait au séchage des argiles trop plastiques.
- Dégourdi : biscuit de porcelaine dure.
- Dorure brillante : mélange de chlorure d’or et de fondant. Plus claire et plus brillante, elle est plus fragile.
- Dorure mate : mélange de poudre d’or et de fondant appliquée sur émail. Nécessite une cuisson spécifique. Elle peut être rendue brillante par frottement. Epaisse et sombre, elle est résistante.

[- E - ]

- Email : produits liquéfiés colorés transformés en verre par une cuisson rapide.
- Engobe : argile liquéfiée destinée à recouvrir le corps et cuite en même temps que la pièce.

[- F - ]

- Faïence : céramique à pâte poreuse recouverte d’une glaçure pour la rendre étanche. Deux catégories : les faïence à pâte colorée (cuisson 950°) et les faïences fines à pâte blanche (cuisson 1050°).
- Fondant : produit qui abaisse plus ou moins le point de fusion des argiles ou des glaçures (feldspath, potasse, chaux, oxyde de fer).
- Fusion : température à laquelle l’argile est semi liquéfiée.

[- G - ]

- Glaçure : autre nom de la couverte.
- Grès  : céramique à pâte imperméable semi vitrifiée à 1200-1300°.

[- K - ]

- Kaolin  : argile composée quasi complètement de kaolinite, servant à la fabrication de la porcelaine dure.
- Kaolinite  : matière blanche produite par la décomposition des roches sous l’action de l’eau et du gaz carbonique, qui constitue l’essentiel de la composition des argiles.

[- L - ]

- Lustre  : métallisation superficielle des céramiques en cours de cuisson par réaction avec l’apport d’éléments extérieurs.

[- P - ]

- Pâte argileuse : argile préparée pour la céramique par voie liquide (porcelaine) ou par voie sèche (séchage, broyage) avec filtration et addition de divers produits.
- Photocéramique  : procédé de décoration sur céramique par la photographie. Trois cuissons par couleur - jaune, magenta et cyan - permettent la reproduction de toutes les couleurs. Inventé à la fin du 19ème siècle, il n’est plus utilisé de nos jours pour la poterie.
- Porcelaine dure : pâte à base de kaolin additionné de silice et de feldspath, vitrifiée à 1350-1400°. La seule céramique non rayable par l’acier, elle est légèrement translucide.
- Porcelaine tendre : pâte non poreuse semi vitrifiée à 1200-1300° puis émaillée à 1000°. Permet d’obtenir des couleurs plus vives. Il en existe plusieurs techniques mises au point en Europe pour imiter les porcelaines de Chine, dont la porcelaine phosphatique où le feldspath est remplacé par de la poudre d’os, essentiellement fabriquée en Angleterre sous le nom de Bone China.
- Poterie  : l’art de faire des pots et les résultats de cet art.

[- R - ]

- Raku  : biscuit retiré incandescent du four et mis dans un local clos et enfumé.

[- T - ]

- Terre argileuse : argile naturelle.
- Terre cuite : céramique à pâte poreuse cuite de 400 à 700°, non recouverte d’une glaçure.
- Terre vernissée : biscuit engobé recevant une couverte.

[- V - ]

- Vitrification  : cuisson qui transforme entièrement ou partiellement un matériau en verre.

haut de page