Le premier site
francophone
du bonsaï et
des arts associés

background speedbar
Nouvel utilisateur ?Inscrivez-vous !

x
imprimer

Aulne

FICHE BOTANIQUE

AVERTISSEMENT :

Les indications fournies sur cette fiche le sont à titre indicatif et sont susceptibles de modifications ultérieures liées à l’évolution des connaissances. Vous devez "adapter" nos conseils en tenant compte de votre localisation géographique et de votre expérience.

Si vous constatez une anomalie ou une erreur, n’hésitez pas à contacter l’équipe des rédacteurs.


Généralités

Famille : Betulaceae

Genre : Alnus

Espèce : 30 espèces recensées dont aulne glutineux (alnus glutinosa), aulne rouge (alnus rubra), aulne blanc (alnus incana), aulmne de corse (alnus cordata), aulne vert (alnus viridis)

Nom commun : Aulne, anciennement "verne" d’où "verneuil".


Observations générales

Les aulnes peuplent souvent les berges des rivières. Ils prospèrent même en sol détrempé car leurs racines aident à limiter l’érosion des sols dans les zones propices aux inondations.

Un sol pauvre leur convient bien car ils sont capables de fabriquer eux-mêmes leur azote grâce à des nodosités situées sur leurs racines.

Les jeunes feuilles sont collantes (sur "Alnus glutinosa") avec des poils sur le dessous (à la différence des feuilles de noisetier qui ont des poils des deux côtés des feuilles). Les feuilles d’aulne sont généralement plus petites et plus sombres que celles du noisetier avec laquelle elles sont parfois confondues.

Pendant longtemps, les aulnes ont été utilisés pour faire du charbon de bois.

Les deux espèces les plus couramment cultivées en bonsai sont Alnus glutinosa (Aulne glutineux) et Alnus Cordata (Aulne de Corse, ou Aulne à feuille cordée)


Zone climatique

Rustique, Zone USDA 4 à 8 .


Obtention

Semis : Semis au début du printemps après le dégel. Si possible dans un endroit humide et ombragée.

Bouture : Difficile. En automne, dés la chute des feuilles, sélectionner un rameau de 5 noeuds. Tailler sous le noeud inférieur, mettre un peu d’auxine et planter immédiatement en extérieur en enterrant les 3 premieurs noeuds.

Prélèvement : Assez facile. Sur des arbres jeunes, la reprise est assurée à 90%, si on prélève au printemps.


Culture

Paramètres généraux

Difficulté : moyenne

Vitesse de croissance : Rapide

Exposition : mi-ombre à plein soleil. En été, la mi-ombre est recommandée.

Ventilation : : aérée

Hygrométrie :humidité régulière pour glutinosa, moins humide pour cordata

Plage de température :-15 à 30°C


Soins

Arrosage : L’aulne supporte bien d’être détrempé. L’arrosage doit donc être fréquent et abondant, surtout si le substrat est drainant ; on le placera à mi-ombre durant les deux mois les plus chauds. Durant ces mois, il montrera très vite des signes de manque d’eau le soir en faisant retomber ses pousses encore jeunes.
En été, on pourra donc arroser deux fois par jour.

Rempotage : La fréquence de rempotage dépend de l’age de l’arbre et ocille entre 1 ans pour les jeunes plants et 3 à 5 ans pour les bonsai agés.

Substrat : akadama 50%, gravier, 40%, 10% de terreau grossier sans poussière.

Il ne faut pas oublier non plus que le choix du substrat dépend aussi de l’étape de culture et de la région dans laquelle l’arbre est cultivé.

Pour les débutants, un substrat composé à 100 % d’akadama sera parfait, le temps d’en apprendre un peu plus.

Fertilisation : On doit tenir compte de leur capacité à fabriquer et stocker l’azote grâce aux nodosités présentes sur les racines. Par conséquent, il faut en réduire la concentration dans l’engrais. Un engrais organique a dégradation lente fera bien l’affaire (durant la période de végétation d’avril à septembre).

Privilégier une bonne fertilisation d’automne.

Taille : Pincement des pousses dès que la troisème feuille apparaît (sur des arbres formés) en ne gardant qu’une ou deux feuilles pour le forcer à rebourgeonner en arrière.

Taille de structure en fin d’hiver. L’aulne a tendance à faire sécher des branches entières, mais elles peuvent être vite remplacées par une croissance forte.

Il est important de supprimer les bourgeons inutiles afin de ne pas affaiblir les branches en place et qui peuvent mourir rapidement si l’on néglige de le faire.

Défoliation possible en juin (sauf année de rempotage) avec le risque de perdre des branches. Il vaut mieux pratiquer une défoliation partielle en se contentant d’enlever les feuilles trop grandes et celles qui sont abimées, ce qu’on peut faire tout au long de la saison, avant l’automne où on le laisse refaire ses réserves.

Ligature : En automne, après la chute des feuilles, mais à surveiller dès le printemps car les branches gonflent assez rapidement


Phytosanitaire

Parfois sensible à l’oidium, mais c’est un arbre peu fragile.

Pour de plus amples renseignements, se reporter à la rubrique Mon arbre est malade.


Esthétique

Styles : Les cascades sont à éviter, le style moyogi lui convient bien ainsi que les forêts.

Poteries : Eviter les poteries trop vernissées.

Pour plus d’informations, consulter la rubrique Esthétique


Photographies

- Alnus glutinosa en radeau (prop. polo
http://perso.wanadoo.fr/polo-bonsai)

JPEG - 76.3 ko
aulne glutineux
propriétaire : polo

- Le même en hiver...

JPEG - 75.8 ko
aulne en hiver
propriétaire : polo

- gros plan d’une feuille (Photo : Penjing)

JPEG - 68 ko
Feuille d’aulne

- Fruits d’Alnus glutinosa

JPEG - 46.4 ko
(Source : wikimédia commons)

Liens externes

- http://les.arbres.free.fr/fiche-aul...

haut de page