Le premier site
francophone
du bonsaï et
des arts associés

background speedbar
Nouvel utilisateur ?Inscrivez-vous !

x
imprimer

Acer palmatum Kiyohime

Cultivar nain mais vigoureux d’Acer palmatum à feuilles de 3 à 4 cm à 5 lobes légèrement falciformes et à bords dentés vertes au printemps et jaune-orangé en automne.

A l’état naturel, il pousse en buisson rond de 2 mètres de haut en 10 ans. En bonsaï, on le traite donc généralement dans un style Hokidachi. Ses branches sont très cassantes et délicates à manipuler et encore plus à ligaturer...

Eviter de tailler l’apex car le kiyohime est à forte dominance basale et il ne reconstituera que très difficilement son apex si on l’en ampute.

Malgré son débourrement précoce, il résiste bien au gel mais pour une raison inconnue, il est plus sensible à l’oïdium que les autres érables japonais.

Avec l’Acer palmatum Deshojo et l’Acer palmatum Arakawa, le Kiyohime fait partie des rares Acer palmatum qu’on peut bouturer avec un taux de réussite raisonnable.

Voir l’article sur l’acer palmatum pour plus de détails sur cette espèce.

N.B : ’’’Kiyohime’’’ est le nom de la "princesse de la pureté", héroïne du théatre Kabuki reconnaissable à ses longs cheveux. Le nom s’orthographie aussi ’Kiyo hime’

- Détail du feuillage (Photo : Penjing)


Lien externe

haut de page