Le premier site
francophone
du bonsaï et
des arts associés

background speedbar
Nouvel utilisateur ?Inscrivez-vous !

x
imprimer

ANDO Keizo

Il est né en 1937.

A l’âge de 30 ans, il décide de pratiquer une passion à côté de son travail et de la famille, et entre dans le monde du Bonsaï.

En mai 1977, il est engagé dans le jardin du Maître Motosuke Hamano, fameux dans tout le Japon pour sa technique. Ce grand Maître a porté l’âme du Bonsaï à la postérité, grâce à ses élèves qui sont ensuite devenus célèbres dans le monde entier. Il a été le fondateur de la Fédération des Ecoles Bonsaї Japonaises, fédération à laquelle la “Scuola d’Arte Bonsai” est jumelée.

En 1980, Mr. Ando devient instructeur. Le style bunjin est son préféré, bien qu’il excelle aussi dans les kusamono et dans les herbes d’accompagnement ; le Maître est n° 1 dans le mochikomi au Japon. Grâce à lui, aujourd’hui, l’art du kusamono est reconnu tout autant que celui du Bonsaï.

Le Maître Motosuke Hamano le choisit comme son assistant et Mr. Ando achève son apprentissage en suivant son Maître partout.

Devenu instructeur de la Fédération des écoles japonaises de Bonsaï, il donne des cours gratuits dans le Jardin de Mr. Hamano jusqu’en 1999, date à laquelle il quitte l’école. Cette année là , il ferme son entreprise de typographie alors sans repreneurs non sans avoir trouvé un nouvel emploi pour tous ses employés.

Il quitte l’école après 19 années d’enseignement pendant lesquelles il a aidé Mr. Hideo Suzuki dans ses examens pour devenir professionnel.

Aujourd’hui, il continue à transmettre les enseignements de son Maître Hamano à ceux qui vont étudier dans son Jardin, soit 60 élèves, de cinq heures du matin, jusqu’à minuit.

Il a un jardin et ses arbres ont été sélectionnés et primés dans les plus importantes expositions japonaises : Kokufu ten, Taikan ten et Ichiju ten. Ses arbres ont été présenté par lui même car il n’est pas commerçant et il n’est pas listé comme professionnels : il est juste un “Maître !”.

Mr. Ando a accepté de remplacer Mr. Hideo Suzuki, qui pour des raisons familiales ne peut plus venir en Europe pour enseigner à la “Scuola d’Arte Bonsai”, en nous promettant, pour le moment, une période de cinq années.

Il vient de terminer la session d’automne avec 18 cours en Italie, France, Allemagne et Suisse, et ses élèves occidentaux l’attendent avec impatience pour le prochain printemps.

haut de page